PMA

Journal de PMA : Chapitre 3 – Et soudain, un jour …

17 décembre 2019

Mai 2019 : Nouvelle insémination 

Pour ce second essai (le 3ème en fait, mon corps n’ayant pas bien répondu au traitement la seconde fois) je ne me sens pas du tout prête, je n’ai ni le moral, ni l’envie réelle de reprendre les inséminations. D’autres soucis me tracassent, et clairement je n’ai pas envie d’un bébé maintenant ! Etrange n’est-ce pas, quand ce qu’on désire le plus, durant un laps de temps, n’est plus une priorité …
J’ai rendez-vous avec ma sage-femme qui me dit de l’appeler pour reprendre le traitement à mon prochain cycle. Au premier jour de mes règles je la contacte donc et nous reprenons les injections d’hormones. Une semaine plus tard j’ai rendez-vous pour une écho, mon corps répond très bien au traitement, elle me donne rendez-vous pour une nouvelle insémination. Je l’a fait, sans grande envie, le moral n’y est absolument pas, et au fond de moi j’espère qu’elle sera un échec car je ne me vois pas enceinte dans ces conditions.
15 jours après l’insémination … 
Je vais au laboratoire faire ma prise de sang et j’obtiens les résultats en fin d’après-midi. Je suis persuadée qu’ils seront négatifs mais, cette fois encore, c’est positif. Je devrais me réjouir mais je n’y arrive pas, c’est limite une déception. (En réalité, je fais une petite dépression).  Mon homme lui est super content que ce nouvel essai fonctionne et il prie pour que cela continue dans la bonne voie, mais 2 jours plus tard, à la seconde prise de sang, le taux de beta HCG n’a pas augmenté, la cellule ne s’est pas accrochée … c’est finalement un nouvel échec, une nouvelle « Fausse-couche ».
Finalement n’ai-je pas ce que je souhaitais ? Je culpabilise, je me sens responsable de mon échec.
J’en discute alors avec mon homme qui me bouscule ! il est rare qu’il se mette en « colère », mais cette fois il me remet les idées en place, il me secoue. Je réalise alors que si mon esprit reste aussi négatif, mon corps ne répondra que de façon négative. C’est décidé, je vais changer d’état d’esprit !

JUIN, JUILLET, AOUT, SEPTEMBRE …  

Cet été je repasse quelques examens (coagulation du sang, chromosomes etc.) pour tenter d’expliquer la raison de ces 2 fausses-couches, mais ils ne trouvent rien, tout va bien. On me dit également, qu’on tentera une 3ème insémination au mois d’août. Je me sens fatiguée, j’en ai marre de ce stress, des injections, des traitements, des examens. Je n’ai clairement pas envie de tenter ce troisième essai. Je me laisse les vacances d’été pour me reposer, prendre soin de moi et apprendre à positiver, devenir une personne optimiste.
Je fais un gros travail sur moi-même durant tout l’été. J’écoute des podcasts de développement personnel, je lis des articles sur le sujet, je lis des citations positives, j’arrête de regarder les infos (pour éviter toute la négativité de ce monde), je blinde mon cerveau d’optimisme et je fini par le devenir.
Je me dis que bébé arrivera quand il voudra, j’arrête de me mettre la pression, je me consacre à mes passions, à mes envies et nous rachetons même un nouveau chien. M’occuper de cette nouvelle boule de poils me prend du temps et de l’énergie, je me vide l’esprit. Je fais de longues balades avec mes toutous, je prends le grand air et j’occupe mon esprit avec des rénovations dans la maison, de la peinture, ainsi qu’en créant mon site web pro. J’ai l’esprit occupé à 200% et je me sens bien. En parallèle je continue mes séances d’acupuncture qui me font un bien fou.
Mes règles arrivent le 09 septembre, je suis censée appeler mais …  » Oh oups j’ai oublié, trop tard ». Je n’appelle pas la sage-femme,  j’ai envie de continuer à prendre un peu de temps pour moi, et d’arrêter de me mettre la pression. Je me sens mieux dans ma tête et grâce à l’acupuncture je sens que quelque chose s’est aussi débloquée dans mon corps. Moi qui avais des cycle de 40 jours et très foncé, je me retrouve avec un cycle de 29 jours et clair. Je le fais d’ailleurs savoir à mon compagnon « J’ai l’impression que quelque chose s’est débloqué en moi, je me sens mieux ».
Le temps passe et la motivation revient progressivement. J’entends des annonces de grossesses et de naissances et, ça y est, l’envie me reprend ! j’ai envie de tenter cette 3ème insémination, j’ai hâte que mes règles arrivent, en attendant je continue mes rendez-vous à l’acupuncture que j’effectue désormais toutes les semaines depuis juin.
J27 : La sage-femme qui réalise les séances d’acupuncture me demande si mes règles sont arrivées, je lui réponds que non.
J34 : Nouvelle séance d’Acu, elle me pose la même question, ma réponse est la même.
Moi pendant ce temps, je suis impatiente, j’ai hâte que ce nouveau cycle démarre pour reprendre les inséminations. Je rage que ce cycle soit si long alors que le précédent était si court. Mais pourquoi me fait-il ça ! C’est toujours comme ça de toute façon … on a très souvent le contraire de ce que l’on désire.
Je dis à mon conjoint pour rire « Imagine je suis enceinte » et nous rions tous les deux de cette bêtise.
J41: Nous sommes désormais au mois d’octobre. Toujours cette même question et ma réponse n’a toujours pas changée. Ma sage-femme me propose tout de même de faire un test de grossesse, je lui rie presque au nez. Un test ? Pour quoi faire ? De un, en 2 ans et demi je ne suis JAMAIS tombée enceinte naturellement en plus je ne me sens pas du tout différente, de deux des cycles de 40 jours ça me connait. Elle insiste et me dit que peut-être le fait de voir le test négatif débloquera mes règles, mettant en avant le pouvoir du psychologique, mais c’est elle qui me met ça en tête, moi je n’ai jamais cru une seule seconde pouvoir être enceinte. Je prends tout de même l’ordonnance et fais ma prise de sang le lendemain.

OCTOBRE

J’ai fait ma prise de sang le matin, je n’y pense même pas dans la journée, je continue ma petite vie tranquille. 17h, il est l’heure d’aller chercher les résultats mais j’ai vraiment la flemme d’autant plus que je suis persuadée qu’ils seront négatifs. Cependant j’y vais puisqu’il faut « débloquer » mon esprit qui lui, semble croire le contraire.

Je suis maintenant dans la voiture et j’ouvre cette fichue enveloppe. En une fraction de secondes tout à basculé. Oui ce test à bien aidé mon esprit à prendre conscience de la situation … mais pas dans le sens que pensait la sage-femme. La taux de Beta HCG a dépassé les 17 000 ! Je suis enceinte de presque 5 semaines !!!
Le choc. Je suis tombée enceinte naturellement ! Je suis enceinte d’un mois et je ne m’en suis pas doutée une seule seconde ! J’appelle aussitôt mon homme pour lui annoncer. Sur le coup il pense que je lui fais une blague, avant de comprendre que je ne plaisante pas. Il est aussi étonné que moi si ce n’est davantage. Nous sommes heureux de cette nouvelle inattendue, mais nous connaissons mes risques de fausses-couches, nous prenons donc la nouvelle avec énormément de prudence.
Cette grossesse n’en reste pas moins à nos yeux un réel petit miracle
La suite au prochain article 😉 

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Répondre AURELIE 30 décembre 2019 at 14 h 42 min

    CECI EST UN TEST DE COMMENTAIRES

  • Laisser un commentaire

    Common phrases by theidioms.com